Archives départementales CG54

Inventaire Lancelot

Présentation

Cotes de l'original

B 436-468

Intitulé de l'unité documentaire

Trésor des chartes de Lorraine : inventaire analytique

Dates extrêmes des documents

827-1786

Description physique

L'inventaire est constitué de cahiers manuscrits (de différentes mains), reliés en 33 volumes, qui suivent le plan de classement des layettes du trésor des chartes, tel qu'il a été repris sous la direction d'Antoine Lancelot, au moment de la cession des duchés à la France (1738-1740).

Type

Document d'archives

Nombre de volumes

33

Métrage linéaire

3,00

Dépôt :

Archives départementales de la Meurthe-et-Moselle

Langues

Français, latin, allemand.

Producteur

L'inventaire a été établi sous la direction d'Antoine Lancelot (Paris, 1675 - Paris, 1740).

Présentation du producteur

Bibliothécaire à la Bibliothèque royale de Paris, Antoine Lancelot est nommé à l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1719. Ses compétences lui valent de devenir également inspecteur du Collège royal. Lorsque, en 1737, des conférences s'ouvrent à Nancy pour le règlement des limites territoriales entre la France et l'Empire, dans le cadre de la cession des duchés, le roi de France Louis XV le charge de dépouiller le trésor des chartes de Lorraine afin d'y recueillir toutes les informations susceptibles d'appuyer les revendications françaises ; les pièces utiles, extraites de leurs layettes, seront transportées à Paris. Sur place à Nancy, Lancelot s'emploie à remettre le fonds en ordre et à en vérifier l'inventaire rédigé sous son autorité – un inventaire largement établi à partir de celui d'Honoré Du Fourny (1697-1698). Cette mission s'étend sur trois années (1737-1740), à l'issue desquelles les pièces non inventoriées par Du Fourny et qui concernent l'histoire et la généalogie de la maison de Lorraine, ainsi qu'une cinquantaine de layettes (soit un total de "plus de cent portefeuilles") sont définitivement prélevées du trésor des chartes et remises à la Bibliothèque royale où elles constituent la collection de Lorraine au sein de la collection des provinces. Lancelot meurt sur ces entrefaites.

Historique de la conservation

Conservé avec le trésor des chartes et les archives de la Chambre des comptes de Lorraine, l'inventaire est déménagé avec ceux-ci du palais ducal aux caves de la Cour souveraine, en 1756, puis en 1773 à l'hôtel de la Monnaie où furent installées les archives départementales à leur création.

Présentation du contenu

Les 33 volumes sont cotés comme autant d'articles du trésor des chartes dont ils sont de fait partie intégrante. Les 490 « layettes » (autrement dit boîtes en chêne), organisées dès l'origine de façon thématique, par type d'acte (anoblissement) ou par domaine d'action du souverain (seigneuries, prévôtés, bailliages, sujets), sont reprises par l'inventaire dans cet ordre. Chaque volume est paginé au feuillet, seul le recto étant en général écrit ; le verso sert aux ajouts, souvent postérieurs à la rédaction de l'inventaire. Le contenu de chaque layette est décrit à la pièce, ou au groupe de pièces.

Sa structuration est à trois éléments :

  • un numéro d'article (pièce, registre ou groupe de pièces), dans la marge gauche ; ce numéro a été conservé en 3e élément de la cote, elle-même composée de la lettre de série B, du numéro de layette puis du numéro d'ordre dans la layette (numérotation de Lancelot) ;
  • la date, portée sur la gauche de la page, entre le numéro d'article et l'analyse ; dans l'édition en ligne, elle a été conservée dans sa forme originale ;
  • l'analyse, parfois directement copiée de l'inventaire de Du Fourny (1690), ou bien donnée (dictée ?) par Lancelot.

La diffusion en ligne de cet instrument de recherches vieux de près de 275 ans a exigé plusieurs types d'intervention de la part de l'éditeur :

  • l'adaptation des trois éléments structurants à la norme internationale de description des archives ISAD(G), avec un encodage en langage informatique xml tout aussi normalisé (DTD-EAD) ;
  • la transposition dans le calendrier grégorien (« nouveau style ») de toutes les dates antérieures à 1583, le calendrier grégorien ayant été adopté dans le duché de Lorraine au mois d'octobre 1582 ; les dates extrêmes ajoutées pour l'édition en ligne intègrent cette restitution ;
  • la transcription de la totalité des analyses selon les règles d'édition des textes du 18e siècle (cf. B. Barbiche et M. Chatenet, L'édition des textes anciens, XVIe-XVIIIe siècle, Paris, 1993, repris sur le site Theleme de l'École nationale des chartes : http://theleme.enc.sorbonne.fr/cours/edition_epoque_moderne/edition_des_textes), sans aucune tentative d'harmonisation des patronymes et toponymes ; ceux-ci ont été conservés tels qu'ils ont été transcrits dans l'inventaire original avec, à l'occasion mais non pas de façon systématique, une restitution de la forme actuelle.

Il n'a été procédé à aucune forme d'indexation, pour deux raisons principalement : l'ampleur de l'inventaire, d'une part ; de l'autre, la difficulté à déterminer pour chaque patronyme ou toponyme la forme à indexer. En effet, la transcription des patronymes et toponymes par Lancelot ayant respecté de façon plus ou moins fidèle la graphie du document original, une même occurrence est en général déclinée sous plusieurs formes parfois assez différentes les unes des autres. Le chercheur dispose, en compensation, de la possibilité d'interroger l'inventaire à partir des dates, grâce à l'ajout des dates restituées, ou les analyses en mode plein texte.

L'inventaire en ligne est donc à prendre comme une édition de l'original sans modification de fond, mais avec simplement deux types d'ajouts : les dates restituées, scientifiquement utiles ; la cote complète, qui permet l'accès aux originaux. Il est complété par un lien avec la page originale de l'inventaire, numérisé. Dans sa forme structurée, il reste un instrument de recherche de première main, indispensable pourvu que l'on ne se prive jamais, au moindre doute, de retourner aux originaux pour en vérifier non seulement la forme, mais la date et la teneur.

Statut juridique

Archives publiques

Autres instruments de recherche

  • Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, par Henri Lepage, t. I : B 1-3310, Nancy, 1870, xx-359 p.
  • Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, par Henri Lepage, t. VI : tables des matières, des personnes et des lieux, Nancy, 1884.

Informations sur la description

L'inventaire a été rédigé sous la direction d'Antoine Lancelot (1738-1740).

Son édition a été réalisée par Pierre-Frédéric Brau, Jean-Charles Cappronnier, Pascale Etiennette, Bruno Jané, Véronique Rolland et Rose Waechter, avec la collaboration de Jean-Christophe Blanchard et Hélène Schneider, sous la direction d'Hélène Say.

Date de création de la description

vendredi 1 février 2013

Date de dernière modification de la description

jeudi 23 juillet 2015

Descripteurs

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : Inventaire Lancelot

Déclaration de publication

Éditeur : Archives départementales de la Meurthe-et-Moselle
Adresse : Nancy
Date : 2014-2015

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-7.2 du mercredi 6 septembre 2017 . Date de l'export : mardi 12 septembre 2017 (01:09 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français